ATV 18: LA VALLEE SUD DE CUSCO (J.C.)

Départ          : 8h.30 du matin

Durée           : Toute la journée

Lieu            : Cusco

Saison          : Toute l´année.

DESCRIPTION:

La zone sud de la vallée de Cusco joua un rôle très important dans le dévelopement du grand Etat Inca. Cela commença avec l´émigration de sa population vers le sud (hauts plateaux péruviens), laquelle permît l´occupation de la vallée. Les premiers habitants connus furent les marcavalles qui sont considérés comme la plus ancienne civilisation dans la vallée (1000 ans avant J.C.). Ils occupèrent la zone du même nom, alors que les omas habitaient ce qui actuellement le District de San Jerónimo et les wari – chankas firent de grands progrès en matière d´irrigation et planification urbaine, ainsi qu´en construction de terrasses agricoles et de contention. Ces oeuvres architecturales peuvent être appréciées sur deux sites archéologiques.

Tipón possède une grande diversité de terrasses en escaliers et de canaux d´irrigation, ce qui démontre qu´il s´agissait d´un lieu dédié à la recherche agricole et à l´agriculture.

Pikillacta est assez impressionant de par ses routes droites, bâtiments à deux étages, de même que pour ses murs de 10 mètres de haut. Ces restes nous en disent long sur les cultures pré-incas.

L´art est également remarquable dans la vallée du sud. Tant est qu´à Andahuaylillas, nous découvrirons une jolie petite église construite à l´époque coloniale, qui abrite de merveilleuses peintures et de précieux portraits. En fait, tout son intérieur est complètement peint avec différentes images religieuses. C´est pour cela qu´elle fut dénommée « La Chapelle Sixtine d´Amérique ».

TIPON

Ce nom vient du mot quechua “T´impuy” qui signifie “Là Où l´Eau Bout », dû au nombre de sources souterraines qui se trouvent là. Donc, le mot Tipón est mal prononcé. Ce complexe archéologique est situé dans la vallée du même nom, dans la communauté de Choquepata, District d´Oropesa, Province de Quispicanchis, Département de Cusco.

Certains scientifiques suggèrent que cette zone archéologique fut construite vers la fin du gouvernement de Yawar Wakaq et que sa construction fut terminée durant le reigne de Wiracocha. Mais, en voyant son style architectural et les charactéristiques de ses constructions, beaucoup sont plutôt à faveur de la période de Pachakuteq.

PIKILLACTA

En quechua, “Piki” signifie puce et “Llaqta”, ville. Bien que ce nom ne veuille pas dire qu´il y avait des parasites, ce lieu fut appelé ainsi pour la quantité d´habitants qui y vivaient. Il se situe sur les berges de la rivière Huatanay, dans la zone de la lagune de Muyna, mieux connue comme Huacarpay.

Pikillacta est entouré de murs de plus de 10 m. de haut et de 1,20 m. d´épaisseur, qui sont construits avec des pierres et de l´argile. Au temps des incas, Pikillacta fut utilisé comme poste de vigilance, avant d´entrer dans le Collasuyo.